Twitter et les journalistes: les 26 règles d’or de Steve Ladurantaye

ShareThis

Par Steve Ladurantaye – Traduction d’un article paru sur J-Source.ca, le 25 juin 2013

Lorsque je me suis fait demander si je me fixais des règles quant à mon utilisation de Twitter, je me suis dit qu’il y avait, en effet, cinq ou six principes que je tenais pour acquis.

Cela fait maintenant plusieurs années que j’évolue dans la twittosphère, et j’y ai commis quelques erreurs. J’ai été ennuyant et drôle, mais pas toujours lorsque je croyais l’être. J’ai été mordant. J’ai partagé bien trop d’informations. J’ai tué Gordon Lightfoot.

Lorsque je me suis assis pour écrire ces règles sur papier, j’en ai trouvé bien plus que je ne le supposais. De mon point vue, voici donc comment, en tant journaliste, je devrais utiliser Twitter. Même si j’oublie fréquemment l’une ou l’autre de ces règles.

  1. Vous n’êtes qu’à un tweet de vous faire renvoyer.
  2. Soyez positif, soyez gentil, ne vous disputez avec personne.
  3. Il n’y a pas de différence entre un compte personnel et un compte professionnel.
  4. Soyez vous-mêmes. Si vous êtes drôle, soyez drôle. Si vous êtes sérieux, soyez sérieux. N’essayez pas d’être quelqu’un d’autre.
  5. Retenez l’attention des gens qui vous répondent. Si vous échangez plus de deux tweets à chaque fois, utilisez le courriel.
  6. On vous pousse parfois à parler de votre environnement de travail, ce qui ne pose en général aucun problème. Mais si quelqu’un cherche la bagarre, référez-le à un supérieur susceptible de pouvoir régler le différend.
  7. Il arrive de faire une erreur. Réparez-la et vérifiez si elle a été répétée. Contactez toute personne qui l’aurait retweetée et donnez-lui plus d’informations.
  8. Ne vous adonnez pas à la diffamation.
  9. Retweetez. Mais c’est toujours plus intéressant d’expliquer pourquoi vous le faites.
  10. Créditez vos sources. Mais ne cherchez pas à tout prix la source originelle d’une histoire déjà amplement partagée.
  11. Attendez de disposer du lien avant de tweeter des faits relatifs à votre histoire.
  12. Après la publication de votre histoire, utilisez Twitter pour fournir des informations complémentaires qui ne se trouveraient pas dans votre article.
  13. Indiquez les documents sources.
  14. Partagez le lien vers votre histoire. Une fois suffit même si vous êtes très fier de votre article et que vous voulez être certain que personne ne passera à côté.
  15. Parlez de ce sur quoi vous travaillez. Les avantages l’emportent sur les désavantages concurrentiels.
  16. Tweetez lorsque les gens lisent. En général en arrivant au travail, après le diner et tard dans la nuit.
  17. Ne rapportez pas les rumeurs et les spéculations. Que vous ayez vérifié ou non une information, les gens supposent que vous l’avez fait. Attribuez la rumeur à quelqu’un d’autre n’est pas un laissez-passer.
  18. Ne tweetez jamais la mort de quelqu’un. Inutile de prendre le risque de vous tromper.
  19. Si vous êtes à l’aise, faites une pause en tweetant des choses personnelles. Ça vous rendra plus humain et les gens aiment ça.
  20. Ne suivez pas tous les gens qui vous suivent, vous seriez submergé. Utilisez les listes pour gérer des groupes.
  21. N’évoquez votre processus de travail que si c’est pertinent ou perspicace. La complainte est ennuyeuse.
  22. Les «private jokes» sont déroutantes pour la plupart des gens.
  23. Suivez les gens qui couvrent les mêmes sujets que vous. Mais n’oubliez pas que vous n’êtes qu’une petite fraction de la population.
  24. Votre direction et les relations publiques surveillent tous vos tweets et les classent dans des tableurs afin de contrôler tout ce que vous dites. Restez fidèle aux faits, proscrivez le sarcasme.
  25. Ouvrez une bouteille, fermez Twitter.
  26. Vous êtes à un tweet de vous faire renvoyer.

Steve Ladurantaye est journaliste au Globe and mail, spécialiste des médias.

Editeur: Chris Waddell (École de journalisme de l'Université Carleton), salle 4302C, Bâtiment River, 1125 chemin Colonel, Ottawa, Ontario K1S 5B6. 613.520.2600, poste 8495 publisher@j-source.ca

Rédactrice-en-chef: Hélène Roulot-Ganzmann (Fondation de l'Université Laval), info@projetj.ca

   

source